Please reload

Articles récents

8 & 9 octobre : parlons concrètement cuisine médicinale & cancer...

September 20, 2019

1/10
Please reload

Articles suivants

Santé : mettons la main à la pâte en 2015 !

01/05/2015

Pour cette nouvelle année, permettez-moi tout d’abord de vous adresser à tous mes meilleurs vœux ! Que 2015 vous garde en bonne santé et pour tous ceux qui souffrent quotidiennement de maux chroniques, qu'elle soit le début d’un nouveau chemin vers le mieux-être ou la guérison ! Ceux d’entre vous qui me connaissent le savent, face aux turbulences de la vie, il ne faut jamais perdre espoir.

 

Plus que jamais, « nous pouvons être acteur de notre santé ». Cette phrase est de plus en plus à la mode et pour cause ! Combien sommes-nous à être atteints de pathologies chroniques qui nous empoisonnent la vie au quotidien ! Dans de nombreux pays, les politiques de santé les reconnaissent d’ailleurs comme de véritables enjeux de santé publique.

 

Comment investir pleinement notre santé sans subir ?

 

En ce début d'année, il me semblait pertinent de s'interroger à ce sujet et d'engager avec vous la discussion. Nous le savons, ces maladies ne surviennent pas par hasard. Et si beaucoup de facteurs ont une influence, dans la plupart des cas, notre alimentation et notre mode de vie jouent un rôle très important dans leur développement. Beaucoup de personnes deviennent malades chroniques après des décennies de comportements fragilisant leur organisme. D’ailleurs, toutes les équipes scientifiques qui se penchent sur la question depuis déjà plusieurs années sont unanimes sur l’importance d’une hygiène de vie saine dans la prévention et l’amélioration de la plupart des maladies chroniques.

 

Sachant que nous sommes responsables en grande partie de notre hygiène de vie, nous sommes donc chacun acteur de notre santé ! Et si personne ne choisit d’être malade, chacun a la possibilité dans son quotidien d’améliorer son état de santé. Tout d’abord, par nos choix éclairés en matière d’alimentation et également par l’écoute de notre corps, le choix de traitements préventifs, de renouvellement de notre hygiène de vie, etc. Cependant, nous avons tous des besoins physiologiques spécifiques et différents en fonction de notre sexe, de notre âge, de notre activité, etc.

 

La santé passe aussi et surtout par le dialogue

 

Cet article ne se veut ni prescripteur ni moralisteur. Il n’a pas pour vocation à porter un jugement, ni à critiquer le passé. Il doit permettre - et c’est mon plus grand souhait - à chacun de pouvoir vivre le présent et surtout l'avenir d’une manière active dans la prise en main de sa santé.

 

Nous sommes tous obligés de faire des choix et par mon expérience, je le sais bien moi-même !

Il y a un temps pour faire des pas en avant, un autre pour se raviser. Parfois encore un autre pour le confirmer ou y renoncer. Investir sa santé, c’est prendre le risque de s’évaluer, d’écouter la parole de spécialistes, de s’interroger et de faire encore des choix tout en sachant toutefois, et j'en ai pleinement conscience, que malgré nos efforts pour prendre soin de notre santé psychique et physique, nous ne naissons pas tous égaux au départ en terme de capital santé et de génétique. Certaines personnes sont plus fragiles que d'autres et personne n'est à l'abris un jour de développer une maladie malgré une prise en main active de sa santé. Mais restons positif car je pars du principe qu'il vaut toujours mieux essayer de mettre toutes les chances de son côté pour vivre pleinement sa vie et pouvoir livrer bataille face aux épreuves qu'elle nous réserve parfois.

 

C’est décidé, vous voulez être acteur de votre santé ? Soyez rassuré(e), vous n’êtes pas seul(e) à avoir cette démarche ! Et n’hésitez pas à vous entourer de professionnels pour vous accompagner car changer ses petites habitudes n’est jamais chose facile au début ! Et, je sais de quoi je parle en vous disant cela :-) ! A travers cet article, je souhaite vous faire prendre conscience qu’il existe plein de petites choses que nous pouvons effectuer déjà au quotidien pour améliorer notre état de santé général, sans pour autant avoir une vie complètement différente.

 

Pour vous donner du coeur à l'ouvrage... je terminerai par des paroles de Jacques Brel (voeux de prononcés en 1968) :

 

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns… Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque… Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable »

 

 

Source visuel : Fotolia

Please reload